#1 21-05-2012 10:59:45

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4629
Site web

Détente sur les bancaires. Le CAC s'inscrit en hausse.

Détente sur les bancaires. Le CAC s'inscrit en hausse.


Facebook n’aura pas suffit…

En ce début de semaine, la bourse de New York aborde les prochaines séances avec l’espoir de trouver un nouvel élan, après une semaine tumultueuse et une entrée en bourse décevante pour Facebook.

·         A la clôture vendredi soir, le Dow Jones Industrial, a terminé à 12.369,38 points. Le Nasdaq qui a vu les premiers pas en Bourse de Facebook, a chuté  à 2778,79 points. L'indice S&P 500 a fini à 1295.22 points.

Durant toute la semaine précédente, la confiance du marché a continué sa lente érosion du fait des événements actuels en Europe.

Déprimé par les craintes de contagion de la crise de la dette grecque en zone euro, matérialisée par l'abaissement des notes de 16 banques espagnoles, le marché espérait vendredi une petite bouffée d'air frais, avec le lancement en Bourse très attendu de Facebook vendredi. L'opération devait avoir un effet de diversion bienvenu, après une semaine difficile avec l'Espagne et la Grèce.

Mais la performance décevante du titre le premier jour de sa cotation n'a pas eu l'effet escompté sur les investisseurs, loin de là. L'action Facebook a terminé tout près de son prix d'introduction à 38,23 dollars, en hausse de 0,61%.

Les marchés abordent désormais la semaine à venir avec un attentiste qui pourrait être malgré tout salutaire.

Léger rebond du Nikkei.

Ce matin, la bourse de Tokyo a terminé la séance en légère hausse de 0,26%, des investisseurs achetant des actions à prix cassés après la forte baisse des séances précédentes, dans un marché toujours nerveux face aux problèmes grecs.

·         A la clôture, l'indice Nikkei 225 a grappillé 22,58 points à 8633,89 points. L'activité a été très faible, avec 1,51 milliard d'actions échangées sur le marché.

Un certain nombre d'actions fortement attaquées lors des séances précédentes ont été achetées, plusieurs d'entre elles étant tombées à leur plus bas niveau depuis des années. Elles ont été acquises car elles paraissent sous-évaluées, mais il n’y a pas eu non plus de ruée à l’achat.

Le sommet du G8 du week-end n'a pas permis d'atténuer les craintes, qu'elles concernent la stabilité de la zone euro, la solidité des banques du Vieux continent ou la croissance mondiale.

Le G8 a beau avoir insisté sur la nécessité pour la Grèce de demeurer dans l'union monétaire et sur l'importance de relancer la croissance, les investisseurs continuent d'attendre avec appréhension les élections de la mi-juin à Athènes.

D'ici là, des statistiques macroéconomiques favorables seraient bienvenue pour apaiser le marché, mais aucun retournement clair de tendance ne sera possible tant qu'autant d'incertitudes entoureront la monnaie unique.

Le CAC 40 dans le sillage des places asiatiques.

Dans les premiers échanges, la bourse de Paris reprend quelques couleurs à la faveur de la bonne tenue des places asiatiques ce matin.

La tendance reste néanmoins fragile en raison de la persistance des craintes concernant la situation à Athènes et à Madrid. Les investisseurs surveilleront par ailleurs l’émission de bons du Trésor français d’un montant de 7,2 à 8,4 milliards d’euros.

Les banques poursuivent leur rebond de vendredi. BNP Paribas prend 0,32% à 26,315 euros et Crédit Agricole 0,60% à 3,029 euros et Société Générale 0,13% à 15,84 euros.

A 10h30, le Cac 40 gagne 0,92% à 3.038,10 points.

·         L'euro reprend des couleurs à 1,2783 $ à la faveur de rachats de découverts après avoir touché un plus bas de quatre mois à 1,2642 $.

·         Au niveau de l’or noir, le baril de Brent de la mer du Nord s'inscrit en hausse de 56 cents à 107,70 dollars en anticipation de mesures de relance en Chine alors que le Premier ministre a appelé à redoubler d’efforts pour soutenir la croissance.

Indicateurs économiques :

Nous n’attendons aucune annonce économique majeure pour la journée d’aujoud’hui.

Bonne journée à tous et bon trading !

Daniel Gravier
www.xtb.fr


Le trading du forex et des CFD est réservé aux traders professionnels. Les compétences requises pour gérer les risques sont trop complexes pour les traders amateurs. Les pertes peuvent être supérieures au dépôt initial.

Hors ligne

 

Pied de page des forums