#1 18-05-2012 11:33:24

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4625
Site web

L’avenir de la Grèce suspendu au résultat des prochaines élections.

L’avenir de la Grèce suspendu au résultat des prochaines élections.


Wall Street enfonce un seuil technique.

Hier soir, la bourse de New York a fini en nette baisse, incapable de retrouver un second souffle face au chaos grec et à des statistiques moins bonnes qu'attendu aux Etats-Unis

·         A la clôture, le Dow Jones Industrial a perdu 1,24% à 12.442,49 points, son plus bas en séance, et le Nasdaq, 2,10% à 2813,69 points. L'indice S&P 500 a reculé de 1,51% à 1304,86 points.

La cloture d’hier soir, n’est pas vraiment du gout des opérateurs, car une telle accélération baissière en fin de séance n'est jamais bonne. De plus cela fait plusieurs fois en peu de séances que l'on finit sur des plus bas, n’augurant rien de bon pour la suite.

Le déclin est survenu lors de la publication des chiffres de l'activité manufacturière aux Etats-Unis, qui s'est contractée pour ce mois de mai. Ceci est le signe que l'économie des Etats-Unis peine à gagner de l'élan.

Dans ce contexte, les chiffres stables des nouvelles inscriptions au chômage aux Etats-Unis n'ont apporté aucun réconfort.

Aux Etats-Unis, les principaux indicateurs sont donc légèrement inférieurs à ce qui était attendu et se sont ajoutés aux développements en Europe, ce qui a mis le marché sur la défensive.

Les investisseurs américains, qui avaient pu croire au début de l'année que la crise étaient contenue, se remettent à suivre toutes les péripéties politiques à Athènes et en premier lieu celles entourant l'organisation du prochain scrutin, le 17 juin.

Dans ce climat plutôt hostile, les investisseurs garderont quand même un œil sur l’entrée en Bourse de Facebook programmée ce jour. Le prix définitif a été fixé à 38 dollars par action, en haut de la fourchette proposée, soit une valorisation de 104 milliards de dollars.

Le Nikkei sur un plus bas de 4 mois.

Au petit matin, la bourse de Tokyo a terminé la séance en forte baisse de 2,99% et au plus bas depuis quatre mois à cause de l'aggravation des craintes pour la zone euro endettée.

·         A la clôture, l'indice Nikkei 225 a chuté de 265,28 points à 8611,31 points. Sur l'ensemble de la semaine, il a perdu 3,82%. L'activité a été moyenne, avec 2,05 milliards d'actions échangées sur le marché.

Les investisseurs sont restés très préoccupés par la situation de la Grèce surendettée, a fortiori après la décision de l'agence de notation financière Fitch d'abaisser d'un cran la note de la dette à long terme du pays, à "CCC", citant le risque accru de sortie de la Grèce de la zone euro.

Le pays n'a pu se doter d'une majorité parlementaire après les élections législatives du 6 mai, qui ont vu les partis de gouvernement favorables à l'austérité laminés, au profit de partis hostiles aux réformes imposées par les bailleurs de fonds internationaux.

Cette situation problématique fait craindre une éventuelle contagion à d'autres maillons faibles de la zone euro, notamment l'Espagne dont les taux d'intérêt des obligations ont continué de grimper.

Paris sous les 3000 points.

A l’ouverture, la bourse de Paris débute cette séance sur un nouveau repli, d’ampleur néanmoins limitée, affectée par les derniers événements survenus en Grèce et en Espagne, et les inquiétudes suscitées par la croissance chinoise.

L’essentiel des composantes de l’indice parisien évoluent dans le rouge. Sur les autres places européennes, le Dax perd 1,05% à Francfort et le Footsie 0,56% à Londres.

Hier soir, l’agence Fitch a dégradé la note du premier, de "B-" à "CCC", évoquant le risque croissant de voir le pays sortir de la zone euro. L’agence souligne le manque de soutien public et politique au programme de redressement budgétaire exigé par les créanciers internationaux. Les investisseurs attendent donc les prochaines élections, qui pourront peut-être donner une majorité au parlement à un des grands parti favorables aux mesures décidées par Bruxelles.

Vers 10h20, le Cac 40 abandonne 0,69% à 2991,09 points, dans un volume d’affaires de 247 millions d’euros.

·         L'euro reste faible, sans réelle surprise, à 1,2669 dollar, à quelques fractions de ses plus bas annuels.

·         Au niveau de l’or noir, le baril de pétrole de la mer du Nord perd 1,02 dollar, à 106,47 dollars.

Indicateurs économiques :

Nous n’attendons aucune annonce économique majeure pour la journée d’aujoud’hui.

Bonne journée à tous et bon trading !

Daniel Gravier
www.xtb.fr


Le trading du forex et des CFD est réservé aux traders professionnels. Les compétences requises pour gérer les risques sont trop complexes pour les traders amateurs. Les pertes peuvent être supérieures au dépôt initial.

Hors ligne

 

Pied de page des forums