#1 03-05-2012 11:01:00

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4713
Site web

Les entreprises françaises résistent plutôt bien. Le CAC en profite.

Les entreprises françaises résistent plutôt bien. Le CAC en profite.


La grand-messe des chiffres de l’emploi de vendredi.

Séance calme hier soir sur les marchés actions américains, qui ont terminé sans réelle direction. Les opérateurs ont attendu avec attention les chiffres des embauches du secteur privé, qui ont connu un ralentissement plus fort que prévu.

·         A la clôture, le Dow Jones a reculé de 0,08% à 13.268,57 points, tandis que le Nasdaq, a gagné 0,31%, à 3059,85 points. L'indice Standard & Poor's 500 a abandonné 0,25% à 1402,31 points.

L'annonce d'un ralentissement nettement plus fort que prévu des embauches du secteur privé aux Etats-Unis en avril a renvoyé en territoire négatif dès l'ouverture l'indice vedette de Wall Street, qui avait atteint un plus haut en quatre ans la veille. Les trois indices ont cependant regagné du terrain en deuxième partie de séance, le Nasdaq repartant dans le vert.

Au vu des attentes du marché, ces chiffres sont clairement décevants, et les investisseurs ne recommenceront pas leurs achats à bon compte avant d’avoir un signal clair d’une reprise durable de l’activité.

Mais le grand test, ce sont les chiffres de l'emploi à paraitre vendredi, il y a donc toujours des raisons d’être optimiste, même si les marchés ne manqueront pas de se plomber eux-mêmes en cas de déconvenue.

Pour terminer sur une note positive, on notera que les résultats des entreprises aux Etats-Unis restent en majorité supérieur aux attentes, ce qui donne encore quelques raisons de se pencher sur les actions américaines.

Tokyo en pleine golden week.

La bourse de Tokyo était fermée ce jour.

Paris repart de l’avant, dans un marché rassuré par les résultats trimestriels.

Ce matin, la bourse de Paris progresse dans les premiers échanges. Wall Street, qui s’est affranchi hier de ses plus bas de séance pour atteindre l’équilibre, semble motiver quelques initiatives chez les investisseurs parisiens, par ailleurs rassurés par les publications d’entreprises. France Télécom et Société Générale sont en tête du Cac 40 suite à leurs résultats trimestriels.

Pour autant, compte tenu des rendez-vous du jour, nombreux et importants, les opérateurs devraient se montrer nerveux. Hier, des statistiques américaines décevantes avaient suivi la publication d’indicateurs d’activité manufacturière européens inquiétants.

Plusieurs émissions obligataires sont également au programme en Espagne et en France. Cette dernière portera sur un volant de 6,5 à 7,5 milliards d’euros d’OAT 2017 à 2025. Sur le marché secondaire, alors que l’Espagne doit affronter sa première adjudication depuis la dégradation de sa note souveraine par S&P, les rendements des obligations ibériques à 10 ans se tendent ce matin à 5,8676%.

A noter qu’à 13h45, la BCE prendra sa décision sur le maintien de sa politique monétaire. Certains opérateurs s’attendent à ce que la banque centrale face en signe aux investisseurs en soutenant la reprise économique, mais encore une fois la BCE devrait rester en dehors de toutes ces considérations et maintenir le statu quo sur son taux. En attendant l’Europe ne se relève pas, mais qui a dit que la BCE devait bouger ?

Vers 10h40 le contrat Future sur l’indice CAC 40  prend 1,03% à 3261,30 points.

·         L'euro se stabilise face au dollar, et s’échange vers les 1,3145 $.

·         Au niveau de l’or noir, le baril de Brent de la mer du Nord s’échange à 118,3 dollars.

Indicateurs économiques :

13:45 Zone Euro BCE - Décision sur les Taux
14:30 Zone Euro BCE - Conférence de Presse 
14:30 États-Unis Demande d'inscription hebdomadaire au chômage
16:00 États-Unis Indice ISM non Manufacturier

Bonne journée à tous et bon trading !

Daniel Gravier
Pour le courtier XTB France


Le trading de CFD repose sur la spéculation et implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs (74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD).

Hors ligne

 

Pied de page des forums