#1 19-04-2012 10:43:52

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4715
Site web

Le CAC tient bon la barre.

Le CAC tient bon la barre.


La saison des résultats continue, avec ses hauts et ses bas…

Les marchés actions américains ont fini en repli hier soir, alors que les opérateurs ont sanctionné les résultats trimestriels des géants de l'informatique IBM et Intel.

·         Le Dow Jones a cédé 0,63% à 13.032,75 points et l'indice S&P 500 a cédé 0,41% à 1385,14 points.

Wall Street a évolué dans le rouge tout au long de la séance, alors qu’IBM et Intel ont pourtant publié des résultats meilleurs qu'attendu.

IBM a ainsi annoncé un bénéfice net en hausse de 7% sur un an, mais accompagné d'un chiffre d'affaires quasi stable à 24,67 milliards de dollars, alors que le marché espérait une légère progression.

De son côté, le numéro un mondial des microprocesseurs Intel a enregistré un bénéfice de 2,7 milliards de dollars au premier trimestre, en baisse de 13% et n'a pas su rassurer les investisseurs sur ses perspectives pour le deuxième trimestre.

Prises de bénéfices, en attendant des jours meilleurs

Ce matin, sur la place japonaise, l'indice Nikkei a terminé la séance en baisse de 0,82%, les investisseurs étant déçus par les résultats de géants américains de l'informatique et prudents avant une émission obligataire espagnole très attendue.

·         A la clôture, l'indice Nikkei 225 a abandonné 78,88 points à 9588,38 points. L'activité a été faible, avec 1,63 milliard d'actions échangées sur le marché.

La bourse de Tokyo a été largement influencée par Wall Street qui a clôturé en baisse, après la publication de résultats trimestriels en demi-teinte d’IBM et d’Intel.

Cette relative déception a renforcé la prudence des investisseurs quelques heures avant un emprunt très attendu de l'Espagne. Il s'agira d'un test de la confiance des marchés alors que le pays entré en récession fait face à de sombres perspectives économiques.

Nombre d'opérateurs ont donc pris des bénéfices, d'autant que le Nikkei avait bondi mercredi de plus de 2%, porté par l'espoir d'une embellie de la conjoncture aux Etats-Unis.

Alors qu'attendons-nous pour la suite ? Et bien, il est difficile de prédire la direction du marché dans un proche avenir car on ne sait pas si les banques centrales américaine et japonaise vont assouplir davantage leur politique monétaire.

Paris se reprend avant l'adjudication espagnole

En début de séance, la Bourse de Paris efface une partie de ses pertes de la veille, dans un marché qui se prépare à une émission obligataire espagnole qui aura valeur de test.

Hier, les places financières européennes ont interrompu un rebond de deux jours, affectées notamment par l’annonce d’une forte augmentation des créances douteuses des banques espagnoles. Madrid doit émettre entre 1,5 et 2,5 milliards d’euros d’obligations à deux et dix ans, tandis que Paris compte adjuger jusqu’à 8 milliards d’euros de bons du Trésor à deux, trois, cinq et six ans. En attendant, les volumes restent tout de même assez limités sur le marché action français.

A 10h30 le contrat future sur l'indice CAC 40 prend 0,94% à 3270,18 points.

·         L'euro est pour l'heure stable autour de 1,31 dollar mais reste vulnérable à l'approche de l'adjudication espagnole et pourrait tester le seuil de 1,30 dollar.

·         Au niveau de l'or noir, le baril de Brent de la mer du Nord se stabilise à 118,75 $, alors que les cours touchent une zone de support importante.

Indicateurs économiques :

14:30 États-Unis Demande d'inscription hebdomadaire au chômage
16:00 États-Unis Ventes de Logements Existants

Bonne journée à tous et bon trading !

Daniel Gravier
XTB France


Le trading de CFD repose sur la spéculation et implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs (74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD).

Hors ligne

 

Pied de page des forums