#1 18-04-2012 10:53:03

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4713
Site web

Fin des prises de bénéfices. Retour à l’achat ? Wall Street à l’honneu

Fin des prises de bénéfices. Retour à l’achat ?


Wall Street à l’honneur suite aux publications de résultats.

De nouveau, les marchés américains ont fini la séance d’hier en nette hausse. L'indice Dow Jones a été largement porté par des perspectives économiques plus optimistes en Europe et dans le monde et par de bons résultats d'entreprises aux Etats-Unis.

·         Le Dow Jones a gagné 1,50% à 13.115,54 points, alors que l’indice S&P 500 a pris 1,55% à 1390,78 points.

Alors comment expliquer le bon retour des indices américains en ce début de semaine ? D’une part, et ce, malgré des indicateurs économiques en demi-teinte aux Etats-Unis, le marché a profité des résultats d'entreprises meilleurs que prévu. Et d’autre part, le rebond des marchés boursiers en Europe, et la réussite de l’émission obligataire en Espagne, ont largement apaisé les craintes et les tensions qui régnait ces jours ci.

De plus, la place new-yorkaise a largement bénéficié de l'annonce du FMI qui a revu à la hausse ses perspectives de croissance globales, de 3,3% à 3,5% et pour les Etats-Unis de 1,8% à 2,1% en 2012.

Du côté des valeurs, le très net rebond du géant technologique Apple, après sa forte baisse de la veille, a également porté le marché. Après l'annonce de résultats légèrement meilleurs que prévu, le géant américain Coca-Cola a gagné 2,08%, tandis que la banque d'affaires américaine Goldman Sachs a cédé 0,74% malgré la publication d'un bénéfice supérieur aux attentes.

Une éclaircie bienvenue à la bourse de Tokyo.

Ce matin, sur la place japonaise, l'indice Nikkei de la bourse de Tokyo a terminé la séance en nette hausse, de 2,14%, les investisseurs misant sur une embellie de la conjoncture économique mondiale après des résultats encourageants d'entreprises américaines.

A la clôture, l'indice Nikkei 225 a gagné 202,55 points pour s'afficher à 9667,26 points, également aidé par un repli du yen face au dollar et à l'euro. L'activité a cependant été plutôt faible, avec seulement 1,67 milliard d'actions échangées sur le marché.

Les solides performances des bourses américaines, portée par des perspectives économiques plus optimistes en Europe et dans le monde, ont mis du baume au cœur des investisseurs, et l’adjudication espagnole dont les résultats ont été interprétés poussivement, est aussi une des raisons de l'enthousiasme de ceux-ci.

Paris sur une note indécise.

Petit départ ce matin à la bourse de Paris, qui marque le pas dans un marché qui tente de reprendre son souffle après un rebond de plus de 3% en deux jours.

Le marché avait notamment bénéficié de bonnes publications aux Etats-Unis et en France, de l’amélioration de la confiance des investisseurs allemands et de la forte demande pour l’adjudication obligataire espagnole.

Pour la séance d’aujourd’hui, il faudra toute de même faire attention au grand retour de la volatilité en ce début de deuxième trimestre, ce qui signale généralement un point d’inflexion.

A 10h15 le contrat future sur l'indice CAC 40 perd 0,18% à 3284,99 points.

·         L'euro consolide ce matin, dans une range comprise entre 1,3090 et 1,3150. On attend aujourd’hui plusieurs publications macroéconomiques qui devraient être un moteur du marché. Les cambistes sont tout de même inquiets depuis plusieurs semaines sur la situation européenne, et préfère se tourner désormais vers des devises plus exotiques, qui elles aussi, présentent de belles opportunités de profit.

·         Au niveau de l’or noir, le baril de Brent de la mer du Nord recule toujours à 118,40 $, les opérateurs préférant se tourner vers le WTI qui présente selon eux moins de problèmes en approvisionnement.

Indicateurs économiques :

10:30 Grande-Bretagne Déclaration de la BoE

Bonne journée à tous et bon trading !

Daniel Gravier
XTB France


Le trading de CFD repose sur la spéculation et implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs (74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD).

Hors ligne

 

Pied de page des forums