#1 17-04-2012 10:46:08

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4658
Site web

Le couple Franco-Allemand impose sa loi à l'Europe.

Le couple Franco-Allemand impose sa loi à l'Europe.


Google et Apple n’ont pas tiré le marché vers le haut.

Hier soir, la bourse de New York a fini en légère hausse, malgré les tumultes de la fin de séance, écartelée entre de bonnes ventes au détail aux Etats-Unis et la chute des titres des géants du secteur technologique Apple et Google.

·         Le Dow Jones a grappillé 0,56% à 12.921,41 points tandis que le Standard & Poor's 500 a perdu 0,05% à 1369,57 points.

Sur le front des valeurs, et plus particulièrement des technos, le Nasdaq est passé en territoire négatif peu après l'ouverture, plombé par les baisses des titres d'Apple (-4,15% à 580,13 dollars) et Google (-2,97% à 606,07 dollars). La chute importante des cours d'Apple et de Google a eu un impact plus négatif sur l'humeur générale du marché, et ce, malgré les bons résultats de Citibank.

D'un autre côté, la hausse des ventes au détail a été nettement plus forte que prévu aux Etats-Unis et, c'est une statistique très importante qui a largement soutenu la hausse de l'indice principal de la place new-yorkaise.

La bourse de Tokyo garde un œil sur l’Europe.

Au petit matin, l'indice Nikkei a terminé la séance de quasi-stable à -0,06%, les investisseurs hésitant à prendre position avant un discours du patron de la BCE.

·         A la clôture, l'indice Nikkei a cédé 5,93 points pour finir à 9464,71 points. L'activité a été plutôt faible, avec seulement 1,54 milliard d'actions échangées sur le marché.

Les investisseurs à la bourse de Tokyo gardent un œil attentif sur le cours du yen face au dollar et à l'euro, indicateur fiable de futures retombées en devises pour le pays du soleil levant. De plus, les opérateurs vont surveiller les opportunités des entreprises nippones sur le vieux continent, car là où il y a crise, on sait que le ralentissement qui en découle impactera beaucoup plus loin que les frontières de l’Europe.

Une bonne note pour les groupes français.

A l’ouverture, la bourse de Paris poursuit son rebond de la veille, saluant en premier lieu le chiffre d’affaires meilleur que prévu annoncé par Danone. Les espoirs de bonnes performances trimestrielles suscités par l’Oréal et les grands groupes américains comme Alcoa, JPMorgan et Citigroup, viennent soutenir un marché qui ne savait plus trop à quel saint se vouer.

Le rebond des valeurs financières constitue également un facteur de soutien. La prudence reste néanmoins de mise en raison des craintes liées à la crise de la dette alors que Madrid doit procéder ce mardi à une émission obligataire. Les investisseurs attendent par ailleurs la publication de l'indice du moral des investisseurs allemands, prévu en repli.

.         A 10h20 le contrat future sur l’indice CAC 40 prend 0,72% à 3228,72 points.

·         Les cours de l'euro forment un double top ce matin, butant une seconde fois sur la zone des 1,3145. Une baisse des cours est attendue dans la journée.

·         Au niveau de l'or noir, le baril de Brent de la mer du Nord poursuit son repli, s'échangeant à 118,2 $ ce matin. Repli technique soutenu par l’apaisement des questions autour de l’utilisation des stocks stratégiques par les différentes puissances industrielles.

Indicateurs économiques :

10:30 Grande-Bretagne Indice de Prix à la Consommation
14:30 États-Unis Permis de Construire
14:30 États-Unis Construction de Logements
15:15  États-Unis Production Industrielle

Bonne journée à tous et bon trading !

Daniel Gravier
XTB France


Le trading de CFD repose sur la spéculation et implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs (74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD).

Hors ligne

 

Pied de page des forums