#1 07-04-2012 12:08:50

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4642
Site web

Un trader français de JP Morgan fait polémique sur le marché des CDS

Un trader français de JP Morgan
fait polémique sur le marché des CDS


Selon le Wall Street journal, Bruno Iksil, un trader français surnommé "la baleine de Londres" qui travaille pour la banque américaine JP Morgan Chase aurait pris d'importantes positions sur les CDS (credit default swap).

Les CDS sont des assurances qui protègent d'un défaut de paiement d'un Etat ou d'une entreprise. Le trader de JP Morgan serait vendeur d'indices de CDS pour un montant de plusieurs dizaines de milliards de dollars. Pariant ainsi sur une amélioration de la situation économique et des conditions de crédits.

Suite à ces investissements pour l'instant non confirmer par JP Morgan, certains hedge funds sont passés à l'achat sur les CDS prenant ainsi le pari opposé. L'opération s'avère très risquée pour JP Morgan, car en cas de faillite d'une institution, le vendeur de CDS doit payer un certain montant à l'acheteur de l'assurance.

L'année dernière, le trader aurait déjà fait gagner plus de 100 millions de dollars à JP Morgan avec ses trades sur les CDS. Aucune transaction illégale n'a été découverte, contrairement au trader Jérôme Kerviel de la Société Générale qui avait également investit sur les CDS, mais d'une façon illégale.


Le trading du forex et des CFD est réservé aux traders professionnels. Les compétences requises pour gérer les risques sont trop complexes pour les traders amateurs. Les pertes peuvent être supérieures au dépôt initial.

Hors ligne

 

#2 11-05-2012 11:39:15

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4642
Site web

Re: Un trader français de JP Morgan fait polémique sur le marché des CDS

Le trader français «la baleine de Londres»
fait perdre 2 milliards à JPMorgan.


JPMorgan vient d'annoncer un perte d'un milliard de dollars sur des positions spéculatives de dérivés de crédit (CDS). Lors d'une conférence de presse, le PDG Jamie Dimon a parlé de pertes de courtage de plus de 2 milliards de dollars en parties compensées par un milliard de bénéfice sur les CDS. Les positions sur les credit default swap pourraient encore perdre jusqu'à un milliard de dollars de plus, car la banque va devoir alléger son portefeuille de CDS pendant les mois à venir.

Le trader responsable est un Français, Bruno Michel Iksil surnommé «la baleine de Londres» par ses homologues avait fait polémique en avril pour ses prises de positions inhabituelles sur des montants colossaux. Ses trades sur les CDS avaient rapporté 100 millions d'euros à JPMorgan. Le montant exacte de la perte n'est pas connu pour l'instant, mais les 19 milliards de dollars gagnés par JPMorgan l'année dernière devrait lui permettre d'encaisser la perte sans problème selon le New York Times. L'action a perdu 6.73 % à la clôture de WallStreet.


Le trading du forex et des CFD est réservé aux traders professionnels. Les compétences requises pour gérer les risques sont trop complexes pour les traders amateurs. Les pertes peuvent être supérieures au dépôt initial.

Hors ligne

 

#3 24-05-2012 15:02:02

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4642
Site web

Re: Un trader français de JP Morgan fait polémique sur le marché des CDS


Le trading du forex et des CFD est réservé aux traders professionnels. Les compétences requises pour gérer les risques sont trop complexes pour les traders amateurs. Les pertes peuvent être supérieures au dépôt initial.

Hors ligne

 

#4 29-06-2012 14:17:07

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4642
Site web

Re: Un trader français de JP Morgan fait polémique sur le marché des CDS

JPMorgan pourrait perdre 9 millards de dollars


Selon le New York Times, les pertes de trading sur CDS de JPMorgan auraient considérablement augmenté pour atteindre 9 milliards de dollars.

Au mois de mai, JPMorgan avait déclaré une perte de 2 milliards sur des trades effectués par le trader français basé à Londre Bruno Iksil, surnommé "la baleine de Londres".

La stratégie était basée sur une amélioration des dettes de sociétés européennes, mais la crise financière n'a pas cessé de se dégrader

Certains hedge funds ont profité de la situation délicate de JPMorgan pour prendre le pari inverse. La banque américaine a donc du vendre ses positions au rabais

Selon certains employés de JPMorgan, les pertes n'excéderont pas 6 ou 7 milliards de dollars, les 9 milliards seraient le pire des scénarios possible. La banque qui ne souhaite pas s'exprimer pour l'instant publiera ses résultats trimestriels le 13 juillet.


Le trading du forex et des CFD est réservé aux traders professionnels. Les compétences requises pour gérer les risques sont trop complexes pour les traders amateurs. Les pertes peuvent être supérieures au dépôt initial.

Hors ligne

 

Pied de page des forums