#1 14-10-2011 11:02:13

CMC Markets
Membre
Lieu: Paris
Date d'inscription: 09-05-2011
Messages: 68
Site web

Recapitalisation des banques en cours en vue du défaut grec

Le 13/10/11

Le Cac 40 connaît une nouvelle séance agitée, après avoir progressé de plus de 2% hier. A l’image des soubresauts des trois derniers mois, le repli du jour (de - 1.39 % à 16h40), est encouragé par l’impact de la crise de la dette sur les établissements financiers.
Avant le sommet européen décisif du 23 octobre, plusieurs dirigeants de l’Eurozone envisageraient de proposer une décote allant de 30 à 50% (au lieu des 21% fixés initialement) aux détenteurs privés (les banques) de la dette grecque. Cet haircutnécessaire, met  une pression supplémentaire sur le bilan des banques exposées. 
Afin d’anticiper ce défaut partiel mais significatif, Bruxelles est à la manœuvre pour coordonner  la recapitalisation d’urgence des banques européennes qui en auraient besoin. Reste à définir la nature de cette recapitalisation, par l’initiative des Etats (par des prises de participation) ou du FESF.
En complément, l’Autorité Bancaire Européenne travaille à la mise en place anticipée d’un cadre bancaire plus cohérent en termes de solvabilité : le « core Tier 1 » des banques européennes aura à renforcer significativement, ce qui se traduit par une injection de capital estimée entre 200 et 250 milliards d’euros dans les banques jugées « systémiques ».

Conséquence, les valeurs bancaires tirent les indices européens à la baisse (-6.15 pour la Société Générale et Crédit Agricole, -6.76 pour BNP à 16h40). Toutefois, l’ampleur du repli reste mesurée, puisque la recapitalisation des établissement bancaires n’est somme toute pas une surprise. Elle est intégrée dans les cours de bourse depuis plusieurs semaines. Cette mesure est  un mal nécessaire dans la contention de la crise de la dette à l’ensemble du système bancaire d’une part, et à l’ensemble des agents économiques d’autre part. 

Légèrement sous la barre des 3.200 points, qu’il avait franchie hier, le Cac 40 affiche un retrait de 16% depuis le début de l’année. Le chemin est encore long, mais l’amélioration est notable par rapport au -27%  affiché il y a encore trois semaines. Pour comparaison, le Dow Jones est lui revenu à l’équilibre depuis le début de l’année. Les marchés américains semblent en effet moins exposés aux atermoiements politiques et accueillent positivement la préparation d’un éventuel QE3 de la Fed (en renfort de l’opération twist qui n’a pas eu l’effet escompté). Si l’hypothèse d’un QE3 (quantitative easing) elle pourrait conduire à un nouvel affaiblissement du dollar propulsant la parité EUR / USD à 1.40 dans les prochaines semaines.



Ce commentaire est signé Fabrice Cousté, Directeur Général de CMC Markets.


Explorez la plateforme de trading CFD Marketmaker en ouvrant un compte de démonstration gratuit.

Hors ligne

 

Pied de page des forums