#1 23-09-2011 14:43:54

CMC Markets
Membre
Lieu: Paris
Date d'inscription: 09-05-2011
Messages: 68
Site web

Performance des Bourses US et européennes : le fossé se creuse

Le 23/08/11

Nouveau coup de semonce sur les places boursières cette semaine  (-10% pour le Cac 40, -9.30% pour l’Eurostoxx 50). Une fois de plus, les à-coups à la baisse (-5.25% jeudi 22/09) démontrent  à quel point les marchés financiers sont sensibles aux « newsflows », sur-interprétant la moindre annonce négative.
Jeudi dernier ce sont les perspectives pessimistes de la Fed (sur l’emploi U.S avec un taux de chômage à 9.1% et le risque de contagion systémique de la crise de la dette aux établissements financiers) qui ont fait  plonger les bourses. Parallèlement, de nouvelles successions de rumeurs/démentis concernant la solidité des banques ont contribué à déboussoler les investisseurs. La question de la consolidation des fonds propres des banques par l’apport d’argent frais est dans tous les esprits. BNP Paribas en a été la cible avec une chute de 16% sur la semaine, tandis que les autres valeurs bancaires plongeaient  : -14% pour le Crédit Agricole, - 18% pour la SG. 

Il existe aujourd’hui un écart saisissant entre le comportement des bourses européennes et celui des bourses américaines. Le diagnostic économique est sensiblement similaire : faibles perspectives de croissance, taux de chômage élevé, crise de la dette. Pourtant sa répercussion en bourse est bien plus modérée outre-Atlantique. En effet, les indices S&P 500 et Dow Jones  reculent respectivement  de 8.26 et 6.61% depuis le début de l’année, contre 26.44% pour le Cac 40 (certes fortement pondéré en financières) ou 27.98 pour l’Eurostoxx 50. 
Ce grand écart ne tient donc pas de réalités économiques mais bien de perceptions opposées à l’égard de ces marchés respectifs : l’image que renvoie la zone euro aux investisseurs est celle d’une zone en plein chaos incapable de résoudre ses conflits internes. Ce déficit de confiance amène les investisseurs institutionnels américains à transférer leurs avoirs, auparavant  investis sur les bourses européennes, vers les classes d’actifs américaines jugées plus solides  (« flight to quality » en faveur du T-Bond U.S).  Les Bourses européennes sont ainsi peu à peu désertées, provoquant l'effondrement généralisé de toutes les catégories de valeurs, bancaires mais également cycliques et même défensives.


Explorez la plateforme de trading CFD Marketmaker en ouvrant un compte de démonstration gratuit.

Hors ligne

 

Pied de page des forums