#1 26-05-2011 16:22:16

CMC Markets
Membre
Lieu: Paris
Date d'inscription: 09-05-2011
Messages: 68
Site web

Risque de contagion des contestations sociales en Europe, facteur...

Le 25/05/2011

...d’aversion supplémentaire aux marchés d’actions

Plutôt neutres aujourd’hui, les marchés d’actions occidentaux restent toutefois sous la pression du trend baissier initié il y a trois semaines. Ce sont principalement les nouvelles macroéconomiques qui pilotent les marchés, tout particulièrement les préoccupations quant au refinancement des dettes européennes périphériques et les mesures d’austérité qui lui sont associées.
Celles-ci sont l’enjeu de vives contestations sociales dans le sud de l’Europe. En Grèce, en Espagne, au Portugal, la poursuite de mesures budgétaires et économiques draconiennes, dans un contexte de croissance molle, est très mal perçue par la population. Le gouvernement grec recherche un consensus national pour faire accepter la cure d’austérité, qui conditionne le second plan de soutien de l’UE et du FMI prévu en 2012 (25 milliards d’euros). Le risque de contagion des mouvements sociaux en Europe est un facteur supplémentaire d’aversion aux marchés d’actions. Il commence néanmoins à  être intégré par les indices boursiers.     

La résurgence des inquiétudes sur les dettes publiques (dégradation des perspectives des emprunts  italien et belge, désaccords politiques profonds sur le sort de la Grèce) détériore davantage le coût des emprunts pour les pays  périphériques, en témoigne l’élargissement des  spreads : 16.5 % pour l’obligation grecque à 10 ans, 9.7 pour l’emprunt portugais. Autre conséquence, l’Euro reste également sous pression, à 1.41 $ aujourd’hui  (contre 1.48$ début mai).


Explorez la plateforme de trading CFD Marketmaker en ouvrant un compte de démonstration gratuit.

Hors ligne

 

Pied de page des forums