#1 22-06-2010 13:39:19

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4642
Site web

Les sociétés de trading misent leur argent sur des experts du poker

Les sociétés de trading misent leur argent sur des experts du poker
By Nathaniel Popper, Los Angeles Times May 16, 2010


Une nouvelle race de traders est recrutée à Wall Street pas pour leur expérience des affaires mais en démontrant des capacités pour les nombres, pour la prise de risques et de décision rapide qui sont des qualités requises pour le poker.

Reportage à New York - Chris Fargis pensait que son entretien d'embauche était terminé. Mais quand les traders associés de Toro Trading eurent fini avec leurs questions, ils sortirent un jeu de carte. Esprit joueur, quelques mains de poker ?

C'était le test final et Fargis fut soulagé. A 30 ans il n'était jamais allé dans une école de commerce ou même pris un cours de finances. Mais il avait connu le poker. Il avait joué le jeu en ligne pendant six années depuis son appartement de Manhattan, pariant jusqu'à huit mains à la fois.

Ses qualités de joueur de poker scellèrent l'affaire. Quelques jours plus tard sans aucune expérience de Wall Street, Fargis obtint un poste de trader qui nécessite de faire des jeux portant sur plusieurs millions de dollars.

« Si quelqu'un réussi au poker, il y a alors de fortes chances qu'ils puisse réussir dans le trading » dit l'associé Danon Robinson. « Si vous n'avez aucun intérêt pour le jeu, c'est presque un drapeau rouge…. presque l'équivalent de ne pas lire le Wall Street Journal. »

Il y a une partie de Wall Street, les opérateurs d'investissement bancaires en particulier, qui recherchent des recrues avec de bon rapports familiaux et une éducations impeccables, qui favorisent les hommes jeunes et les femmes vigoureuses qui ont joué à des sports collectifs à l'université.

Toro Trading n'est pas comme Wall Street. C'est une nouvelle race des bureaux de trading à haute fréquence qui révolutionnent les marchés financiers en gagnent de argent sur des gains partiels en achetant et en vendant un quart de seconde avant leurs rivaux.

Ils recherchent des collaborateurs qui pensent rapidement, qui ont des nerfs d'acier et une de bonnes aptitudes pour les chiffres. Les mêmes qualités qui mènent au succès dans le poker en ligne.

« Il y a une certaines maturité et une capacité à faire face aux risques qui est difficile  à obtenir d'une autre manière, à moins que vous ayez mis de l'argent sur la table à un certain moment de votre vie, » a dit Aaron Brown, directeur d'un hedge fund et auteur du livre "The Poker Face of Wall Street."

Susquehanna International Group, une firme de 1500 employés basés dans la banlieue de Philadelphie, a fait du jeu de cartes un élément central de son programme de formation. Les nouveaux employés reçoivent des copies de "The Theory of Poker" et "Hold 'Em Poker" et passent une journée entière par semaine a étudier le jeu en jouant.

«Nous essayons d'enseigner aux gens comment être de bons décideurs dans l'incertitude", a déclaré Pat McCauley, qui dirige le programme de formation. «Ce n'est pas l'étoffe stéréotypées du bluff, c'est une vraie science."

La popularité croissante du poker en ligne a créé, en effet, une immense équipe pour les bureaux de trading de Wall Street. L'année dernière, 6,8 millions de personnes ont joué au moins une main de poker en ligne avec de l'argent réel, en hausse de 29% par rapport à 2008 et presque le triple par rapport à 2005 selon le cabinet d'études PokerAnalytics.com.

L'intérêt de Wall Street pour les joueurs de poker vient avec une certaine ironie suite à la crise financière mondiale qui blâme les nombreux risques inconsidérés pris par de grandes banques. Les récentes poursuites du gouvernement contre la fraude qui cibles Goldman Sachs viennent de tels comportements. Le président Obama a proposé de limiter la spéculation par les banques avec leur propre argent.

« Il y a beaucoup de débordement, des conséquences négatives liées à la fixation philosophique de Wall Street sur le capitalisme de casino, » a dit John Kindt, professeur d'affaires à l'Université de Illinois, citant la fusion d'hypothèque subprime et des instruments dérivés qui ont abattu le géant d'assurance American International Group.

Même si le jeu semble être dans l'ADN de Wall Street. Le livre "Liar's Poker" de Michael Lewis capte les beaux jours des années 1980 lorsque les dirigeants de cigar-chomping executives et les traders d'obligations de chez Salomon Bros s'affrontaient à coup de millions de dollars au cours des périodes d'indisponibilité des salles des marchés.

Le Poker a été une diversion populaire parmi la foule de Wall Street des années 80, une go-go époque qui a vu le début d'un long marché haussier et une énorme vague de rachats d'entreprises.

Les jeux de l'époque étaient dans des clubs et joué en personne. Le talent d'orateur était évalué au moins autant que la capacité à jouer, a dit Brown, qui était un joueur régulier. Le Poker était alors plus susceptibles de conduire à un emploi en tant que banquier d'investissement qui prend beaucoup de décisions comme un trader.

Les jeux rapide de poker en ligne d'aujourd'hui sont une passerelle d'essai des salles de marchés de Wall Street qui ont longtemps été des lieux pour les membres des groupes minoritaires. La salle des marchés a historiquement attiré des caractères forts avec des désirs hors normes qui ont compensé un manque de qualifications sociales et d'éducation.

Un penchant pour les gros paris est encore plus important que les connexions pour un soi-disant trader professionnel. Mais les initiés disent que le profil de personnalité typique a évolué vers celui d'un féru des mathématiques et des algorithmes de probabilité. Le type de personne susceptible de réussir dans le monde sans finesse du poker en ligne.

Adam Gilman, de l'AMR Capital Trading à New York, a déclaré que les jeunes traders qui comme lui ont perfectionné leurs compétences en jouant au poker seul à la maison "sont plus analytique et moins machos ."

La similitude dans les personnalités reflète les parallèles entre le poker et le trading.

Les joueurs de poker sur Internet et les traders, assis devant des écrans d'ordinateur multiples se concentrent sur ce qu'ils exploites, mains actives pour un joueur, trade ouverts pour le trader, et ils envisagent les moyens d'améliorer leurs positions.

Un trader recherche un titre à la vente pour un peu plus ou moins de sa valeur et se jette alors pour acheter et vendre rapidement afin de bénéficier de cette disparité. De même, un joueur de poker travaille en permanence par le biais des probabilités pour déterminer quand un autre joueur parie plus ou moins que ce qui semble raisonnable par rapport aux cartes sur la table.

Une autre compétence importante est la capacité de rebondir après de lourdes pertes.

Lors d'une interview des joueurs de poker au bureau de Groupe One Trading à Chicago, le directeur du recrutement et de gestion des risques, Dave Seidman, demande aux sujets leur plus mauvais jour, et non leur meilleur : «Je demande, « Combien de temps as-tu attendu avant de jouer à nouveau? Je veux qu'il dise : «J'ai joué le lendemain; ce n'est qu'un jeu».

Pour des joueurs avec ces capacités, le déplacement à Wall Street peut signifier une réduction de salaire, au moins à court terme.

Un talentueux joueur de poker en ligne peut ainsi se trouver dans ces six cas disent les joueurs. Gilman, de l'AMR Trading, a indiqué qu'il a fait pas moins de $ 550 000 en une année en jouant au poker.

Les traders commencent généralement par un salaire de base de seulement environ $ 80,000, mais complété par des primes relativement grande.

Mais les gains au poker pâlissent à côté du potentiel des énormes profits de Wall Street.

«Nos traders misent des millions de dollars en argent réel sur une base quotidienne», a déclaré Noah Minetz, 22 ans, qui a joué au poker tout en fréquentant l'Université de l'Illinois avant d'avoir rejoint le Groupe. "Les enjeux sont plus élevés et le potentiel illimité. Le Poker ce n'est pas ça."

Pour Fargis, en plus de l'argent, il y a les heures normales de travail et de camaraderie qu'il n'a jamais eu en jouant au poker seul à la maison jusqu'aux petites heures. Il a des collègues à Toro pour parler et pour faire des paris.

Un matin, ses collègues sourirent quand il entra dans le bureau. « Il est bon vous voir ici car nous sommes sur le point de réussir un pari » . Le pari : si un des associés de l'entreprise peut manger un banana split en moins d'une minute.

Fargis réfléchi à la cote et a décida qu'il aimait ça. Quelques minutes plus tard, après que le banana split ait été consommé, l'ancien joueur professionnel était de nouveau bien avec l'argent.


Le trading du forex et des CFD est réservé aux traders professionnels. Les compétences requises pour gérer les risques sont trop complexes pour les traders amateurs. Les pertes peuvent être supérieures au dépôt initial.

Hors ligne

 

Pied de page des forums