Menu

Comment les fondamentaux modifient-ils les prix sur le Forex ?

fondamentaux du forex

L'analyse fondamentale du marché boursier consiste à analyser la performance d'une entreprise dans le but d'anticiper son potentiel de croissance future. L'analyse fondamentale d'une société peut comprendre la recherche des bilans financiers de cette société, afin de noter les changements d'une année à l'autre ; ou peut-être l'étude de l'objectif de cette société et de ses antécédents afin de déterminer dans quelle mesure elle pourrait réussir à atteindre ses objectifs.

Sur le marché des changes (forex), beaucoup de ces statistiques n'existent pas, les traders opèrent avec des économies entières les unes contre les autres. Dans chacune de ces économies, il y a des milliers d'entreprises qui essaient de maximiser leur potentiel de profit, donc l'analyse de la structure de gestion d'une seule entreprise ou de sa part de marché ne signifie pas grand-chose dans l'ensemble.

En raison de la nature du marché des changes, de nombreux traders préfèrent l'analyse technique ou une combinaison de cette approche avec une analyse fondamentale généralement appliquée à des économies entières. Dans cet article, nous examinons plus en détail comment les fondamentaux peuvent influencer les prix du Forex.

 

Pourquoi les valeurs monétaires sont-elles importantes ?

Les prix des devises sont importants principalement pour le commerce international. Nous avons déjà vu comment un pays fortement exportateur comme le Japon peut être affecté négativement par une monnaie forte. Dans le cas du Japon, l'appréciation du yen s'est traduite par une baisse des bénéfices et des marges de ses entreprises exportatrices.

Le concept de l'analyse fondamentale du forex peut être résumé en un point simple : les taux d'intérêt. Si les taux d'intérêt augmentent, les investisseurs sont davantage incités à investir leur capital, et si les taux d'intérêt baissent, cette incitation diminue. Cette relation est le cœur et l'âme de la macroéconomie, et c'est ce qui permet aux banques centrales d'avoir les outils nécessaires pour gérer leurs économies respectives.

La décision d'augmenter ou de diminuer les taux peut également avoir un impact sur d'autres économies. Disons par exemple, que vous êtes un Américain qui a de l'argent à investir. Après avoir eu peu d'incitation et des taux extrêmement bas pendant longtemps, vous remarquez que le Royaume-Uni augmente ses taux de 25 points de base. Cette hausse des taux d'intérêt de la Banque d'Angleterre pourrait et devrait entraîner une hausse des taux des autres institutions financières et des options de placement au Royaume-Uni. Par conséquent, en tant qu'investisseur, vous pourriez décider de retirer une partie de votre argent des États-Unis et de l'investir au Royaume-Uni pour augmenter vos bénéfices grâce à un taux de rendement plus élevé.

D'autres investisseurs qui pensent la même chose pourraient à leurs tours se précipiter pour investir dans des obligations britanniques, et le prix de la livre sterling finirait par augmenter pour refléter cette demande supplémentaire. Dans ce cas, il serait plus difficile pour le Royaume-Uni d'exporter des marchandises en raison de l'augmentation de la valeur de sa monnaie.

 

Comment les cycles des taux d'intérêt influencent-ils les économies ?

Le premier impact est lié à l'incitation à investir. Si une banque centrale veut ralentir son économie, elle augmente les taux. Si elle veut encourager la croissance au sein de son économie, elle baisse les taux d'intérêt. Des taux plus élevés ou plus bas ont un double impact sur l'économie.

Le deuxième impact concerne les dépenses d'investissement. Si les taux baissent, l'attrait pour contracter un prêt à long terme au nouveau taux inférieur est beaucoup plus grand qu'auparavant parce que l'emprunteur doit payer moins. De plus, l'incitation à acheter des biens coûteux comme des maisons et des voitures est également plus élevée.

Et lorsqu'une personne achète une maison ou une voiture, les entreprises doivent payer pour les matériaux et les ouvriers. Si des taux d'intérêt plus bas augmentent le nombre de maisons ou de voitures achetées, c'est de la croissance. Les constructeurs de maisons et d'automobiles devront éventuellement embaucher de nouveaux travailleurs pour répondre à la demande, et à mesure que la demande de travailleurs augmentera, les salaires nécessaires pour attirer des candidats qualifiés augmenteront également.

C'est ainsi que des taux d'intérêt plus bas peuvent entraîner une hausse de l'emploi et de l'inflation (souvent indiquée par l'IPC ou "indice des prix à la consommation") ; et c'est à ce stade que les banques centrales étudient les taux de croissance afin d'empêcher la surchauffe de l'économie.

Si les taux d'intérêt restent bas, les effets de la "surchauffe" pourraient être immenses. Les prix pourraient continuer de gonfler et, s'ils ne sont pas maîtrisés, ils pourraient entraîner ce qu'on appelle l'hyperinflation.

Par conséquent, les banques centrales veulent un taux d'inflation modéré. Cela aide à maintenir la croissance au sein d'une économie ; les gens reçoivent des augmentations salariales, un plus grand nombre de personnes travaillent et paient des impôts, et les consommateurs sont confiants, car ils peuvent épargner leur argent parce que les prix ne vont pas augmenter cent fois du jour au lendemain.

 

Quels facteurs les banques centrales analysent-elles ?

Les banques centrales et les cambistes examinent les données macroéconomiques publiées pour en tirer des informations importantes, mais leurs objectifs sont légèrement différents.

Les cambistes sont souvent intéressés par la réaction du marché et le comportement des prix aux résultats d'un indicateur économique ou à la publication de nouvelles économiques ou politiques pertinentes (comme le résultat du référendum Brexit, par exemple).

Par exemple, si un indicateur tel que le Non Farm Payroll sort plus haut que prévu, alors les traders vont essayer de se positionner avec des transactions d'achat en USD sur les paires de devises dans lesquelles cette devise est négociée, telles que l'EUR/USD ou le GBP/USD.

Les traders forex peuvent absorber rapidement les nouvelles importantes et créer des mouvements de prix très volatils.

Les banques centrales ont une vision beaucoup plus large de ces statistiques. Ces entités analysent les principaux indices de référence d'une économie dans le but de prendre la bonne décision concernant leurs politiques monétaires.

L'inflation et l'emploi sont les piliers de ces statistiques, car ce sont deux des principaux points de pression au sein d'une économie. Si le chômage est élevé, l'économie est probablement en période de sous-performance. Au fur et à mesure que les données sur l'emploi et le chômage d'une économie sont publiées, ces nouvelles informations sont prises en compte assez rapidement pour la prise de décision. Les cambistes analysent la probabilité d'une éventuelle hausse ou baisse des taux d'intérêt par les banques centrales en tenant compte de ces informations et se positionnent en conséquence, ce qui se reflète ensuite dans les prix du marché des changes.

Il en va de même pour l'inflation : au fur et à mesure que les données sur l'inflation (IPC) d'une économie sont publiées, les opérateurs commencent à agir rapidement pour intégrer cette nouvelle information dans les prix. Entre-temps, les banques centrales se concentrent sur l'analyse prudente de ces données pour décider si elles veulent faire quelque chose lors de leur prochaine réunion.

La hausse du chômage (baisse de l'emploi) et la baisse de l'inflation constituent des menaces pour une économie qui amène souvent les banques centrales à envisager sérieusement de réduire les taux d'intérêt.

La baisse du chômage (augmentation de l'emploi) et la hausse de l'inflation sont des signes d'une économie en croissance, et c'est à ce moment que les banques centrales envisagent la possibilité d'une hausse des taux d'intérêt.

Toutefois, les banques centrales et les traders forex ne se contentent pas d'attendre la publication des données sur l'emploi ou l'inflation qui montrent les changements au sein d'une économie. À l'heure actuelle, de nombreuses autres données économiques sont analysées par les traders dans le but de prévoir les variations de l'inflation, du chômage et des taux d'intérêt.

Les statistiques relatives aux consommateurs sont extrêmement importantes dans les grandes économies comme les États-Unis ou l'Europe, où l'activité des consommateurs revêt une grande importance pour l'économie mondiale. L'euro peut devenir extrêmement volatil lors de la publication des indicateurs du climat de consommation, et ce parce que l'activité des consommateurs dans les économies établies est souvent considérée comme un précurseur de l'inflation, de l'emploi et de la croissance.

Le PIB ou produit intérieur brut est l'expression directe de la croissance (ou de la contraction) au sein d'une économie, ce qui peut aussi être un énorme précurseur des mouvements de prix sur les marchés, surtout si le taux de croissance annoncé est loin des attentes. Mais, en soi, les augmentations ou les diminutions du PIB n'entraînent pas plus d'emplois ou une inflation plus élevée, de sorte qu'il est souvent considéré davantage comme un indicateur fondamental "en retard".

Les chiffres de la production peuvent être particulièrement importants dans les économies en croissance qui sont à un stade hautement industrialisé du processus de développement. La Chine en est un excellent exemple et c'est pour cette raison que l'indice mensuel des directeurs d'achats (PMI) chinois suscite un intérêt massif dans de nombreuses régions du monde.

Le PMI est une enquête auprès des producteurs d'une économie pour mesurer leur sentiment par rapport aux commandes futures. L'idée première qui sous-tend cette statistique est que si les producteurs croient qu'il y a une croissance dans l'économie, alors cette croissance se poursuivra et finira par atteindre les consommateurs ; après tout, si quelqu'un veut acheter un bien particulier, il doit d'abord être fabriqué et les producteurs fabriquent plus s'ils estiment que la demande pour leurs produits va augmenter dans un environnement économique positif.

Données fondamentales ascendantesDonnées fondamentales decendantes
Hausse du PIBBaisse du PIB
Hausse de l'inflationBaisse de l'inflation
Hausse de l'emploiBaisse de l'emploi
Baisse du taux de chômageHausse du taux de chômage
Hausse de la confiance des consommateursBaisse de la confiance des consommateurs
Hausse du PMIBaisse du PMI

Quel que soit l'indicateur économique publié, la réaction du marché remonte toujours aux cycles des taux d'intérêt et comment une telle amélioration ou diminution de l'activité mesurée pourrait entraîner une hausse ou une baisse des taux d'intérêt.

 

Comment trader avec des données fondamentales ?

En ce qui concerne l'analyse fondamentale, nous pouvons dire ceci : nous ne pouvons pas savoir exactement quel pourrait être le résultat d'un indicateur économique ou de nouvelles importantes pour le marché, et nous ne pouvons pas être sûrs de la réaction du marché à cet événement.

Cela rend le trading forex sur la base des fondamentaux dangereux, car par exemple, si un investisseur pense qu'un indicateur tel que le PIB sortira meilleur que prévu, il pourrait prendre une position sur le marché en conséquence et pourtant ce trader pourrait finir par perdre de l'argent en raison d'une réaction imprévue du marché ou simplement parce qu'il a fait une erreur. En négociant sur les fondamentaux, un trader peut avoir raison et perdre quand même, même si cela semble contradictoire.

En ce qui concerne les actions, le trading des fondamentaux a beaucoup de sens. Nous pouvons comparer l'entreprise A à l'entreprise B sur les marchés en cause. Ici, nous fonctionnons avec une petite partie de l'économie, dans le plus grand environnement macroéconomique mondial.

La capitalisation boursière de l'entreprise sur laquelle nous faisons affaire pourrait atteindre quelques centaines de milliards au plus. Selon les estimations, le marché des changes se négocie autour de 5000 milliards de dollars chaque jour.

En négociant des devises, nous spéculons sur des économies entières les unes contre les autres, et il peut être beaucoup plus difficile d'utiliser des points de référence fondamentaux dans le but de projeter le potentiel de croissance futur, car de nombreux facteurs peuvent affecter une économie.

Pour cette raison, de nombreux traders forex intègrent ou incluent l'analyse technique dans leurs idées de trading basées sur l'analyse fondamentale. Cette approche peut être très utile au trader pour déterminer les tendances ou les biais qu'une paire de devises peut montrer. Ceci peut à son tour servir à déterminer les meilleurs points d'entrée et de sortie pour une transaction.

 

Comment utiliser l'analyse technique pour améliorer l'approche fondamentale ?

Au début de cet article, nous avons utilisé l'exemple hypothétique d'une hausse de 25 points de base du taux d'intérêt de la Banque d'Angleterre. Si quelque chose comme cela se produit, l'une des conséquences les plus probables est que les traders vont acheter la livre sterling afin de profiter de ce nouveau taux d'intérêt plus élevé.

Cependant, ce n'est pas seulement la hausse des taux d'intérêt qui déclenche les achats de devises, car dans la plupart des cas, les traders ne veulent pas attendre de voir une banque centrale faire ce qu'ils savent qu'elle fera probablement de toute façon.

Ainsi, à l'instar de la livre sterling, alors que nous voyons des données de plus en plus positives en provenance du Royaume-Uni qui pourraient conduire à une hausse des taux d'intérêt, nous verrons certainement une augmentation de la demande pour la livre sterling qui entraînera une hausse des prix.

Il s'agit donc d'une question fondamentale - qui est claire et évidente dans les informations techniques présentées dans le graphique des prix. S'il y a une tendance à la hausse sur le marché, les prix augmentent pour une raison, non ?

Les prix peuvent présenter des biais et des tendances dans les données fondamentales.

Les traders peuvent incorporer l'analyse de l'action des prix pour voir où se situent ces tendances et dans quelle mesure elles peuvent être utiles pour le trading. De là, ils peuvent également utiliser l'action des prix pour déterminer les meilleurs secteurs à acheter et les secteurs les plus appropriés à vendre avec le moins de risque, de sorte que si l'élan du marché se poursuit, ils peuvent assurer de bons profits sur leurs transactions.

Précédent : Comment la politique monétaire affecte vos investissements
 Suivant : Le dollar américain (USD) - Principales caractéristiques

Compte démo gratuit