Menu

Qu'est-ce que le dividende et le rendement d'une action ?

Dividendes

Un dividende est une récompense, en espèces ou autre, qu'une société donne à ses actionnaires. Il existe principalement trois types de dividendes les plus courants : les dividendes en espèces, les dividendes en actions et les dividendes extraordinaires.

Le dividende d'une société est décidé par son conseil d'administration et nécessite l'approbation des actionnaires. Cependant, il n'est pas obligatoire pour une société de payer un dividende. Le dividende représente généralement une partie du bénéfice qu'une société partage avec ses actionnaires.

Après avoir payé ses créanciers, une société peut utiliser une partie ou la totalité des bénéfices résiduels pour récompenser ses actionnaires sous forme de dividendes. Toutefois, lorsque l'entreprise est confrontée à un manque de liquidités ou lorsqu'elle a besoin de liquidités pour ses réinvestissements, elle peut également renoncer à verser des dividendes.

Dividendes en espèces, en actions et extraordinaires

En bref, un dividende en espèces est un montant d'argent distribué aux actionnaires sur les bénéfices d'une société. C'est la manière la plus courante de distribuer les bénéfices d'une entreprise. Elle permet aux actionnaires de bénéficier d'un revenu régulier et d'un plan de réinvestissement des dividendes.

D'autre part, un dividende en actions est un paiement aux investisseurs effectué sous la forme de nouvelles actions d'une entreprise.

Pour commencer, investir dans les dividendes en actions est une façon de réinvestir dans l'entreprise. Si la valeur de l'entreprise augmente avec le temps, il en va de même pour votre investissement. En outre, ce type de dividende n'est pas imposable s'il n'est pas vendu par les actionnaires. Il faut également tenir compte de la nécessité d'éviter les commissions des courtiers.

De plus, réinvestir dans une entreprise est un signal du marché qui montre la bonne santé d'une entreprise et augmente ainsi sa valeur symbolique, ce qui peut éventuellement entraîner une hausse du cours de l'action de la société.

Si le conseil d'administration d'une société décide de verser aux actionnaires des liquidités précédemment détenues, il s'agit alors d'un dividende extraordinaire en espèces qui est imposable. Généralement, les sociétés distribuent ce type de dividende afin d'éviter de futures augmentations d'impôts.

Autres types de dividendes

Même si le dividende en espèces est le type de dividende préféré, il y en a d'autres qui méritent d'être mentionnés :

  • Dividendes immobiliers - Il s'agit des actifs de l'entreprise offerts aux investisseurs - il peut s'agir d'un bien physique, d'actions de filiales et d'autres actions appartenant à l'entreprise.
  • Dividendes en script - également appelés dividendes de passif, ils sont émis par la société à ses actionnaires sous la forme d'un certificat au lieu du dividende en espèces qui donne le choix à ses actionnaires de recevoir des dividendes à un moment ultérieur ou de prendre des actions à la place des dividendes. Les sociétés émettent de tels dividendes lorsqu'elles ne disposent pas d'un montant suffisant en espèces pour les verser sous forme de dividendes.
  • Dividendes de liquidation - Si une entreprise doit être liquidée, ses actionnaires reçoivent un paiement de la société en retour de leur contribution initiale. Contrairement aux autres dividendes versés sur les bénéfices d'une société, ce type de dividendes provient du capital de base d'une entreprise. L'avantage de ce type de dividende est qu'il n'est pas imposable.

Que pouvez-vous faire avec votre dividende ?

Si vous êtes actionnaire d'une société, vous avez droit à une part des bénéfices de la société. Ou bien, vous avez le droit de recevoir un dividende.

Si vous êtes un investisseur qui préfère les liquidités, vous avez deux possibilités. La première consiste à faire verser l'argent sur votre compte bancaire. La seconde consiste à réinvestir le dividende en achetant des actions de la société qui verse le dividende. C'est ce qu'on appelle le plan de réinvestissement des dividendes. La première option génère des revenus, tandis que la seconde est meilleure à long terme.

D'autre part, vous pouvez préférer les dividendes en actions.

Exemple : Imaginons que la société Z réalise un bénéfice de 1 million d'euros au troisième trimestre. Si un actionnaire possède 10 000 actions d'une société évaluées à 5 euros par action, et que la société distribue un dividende en actions de 10 %, l'actionnaire recevra 200 nouvelles actions en guise de dividende.

Rendement et dividende d'une action

Le rendement représente le revenu qu'une action rapporte chaque année. Il est exprimé en pourcentage et correspond au rapport entre le montant du dividende divisé par le cours de l’action.

Si le dividende reste identique chaque année et que le cours d'une action augmente, le rendement diminue et inversement si le cours diminue.

Le rendement est de 0% pour les entreprises qui ne versent pas de dividendes.

Le rendement est donc un critère important, mais il ne tient pas compte de la plus-value potentielle.

Faut-il privilégier les actions avec rendement élevé ?

La réponse est non. Le choix d'un investissement en actions ne doit pas être uniquement basé sur le dividende. Il faut également analyser l'évolution du prix de l'action par rapport au détachement du dividende sur un horizon de temps d'au moins 5 ans.

L'idéal étant de combiner le rendement face à la performance des cours.

Palmarès des dividendes (Octobre 2020)

Palmarès des dividendes

Conclusion

Même si le dividende en espèces est l'option la plus privilégiée et la plus courante, les dividendes en actions ont leurs côtés positifs. Tout d'abord, ce dividende n'est pas imposable, sauf si le propriétaire des actions décide de les vendre. De plus, cette option donne aux investisseurs une sorte de flexibilité : vous pouvez vendre vos actions lorsque vous les recevez et recevoir des liquidités.

Si vous le souhaitez, vous pouvez conserver les actions et investir dans l'avenir de votre entreprise. Surtout, c'est un signe pour le marché, indiquant que l'entreprise est saine et rentable. Cela pourrait éventuellement entraîner une augmentation du prix des actions d'une société.

Comparatif des courtiers en bourse

Courtiers
Supports financiersCompte TitreCompte Titre, PEA, PEA-PME, banque en ligneCompte Titre, compte sur marge (79% des comptes CFD perdent de l'argent)
Frais de courtage
Actions Euronext
0,04% sans frais minimum (30 € maximum)0.10% à 0.20% selon le profil. 100 ordres offerts jusqu'au 29/10/20Pas de commissions pour un volume mensuel maximum de 100 000 EUR puis 0,20%.
Compte démoNonNonOui
Notre avisFrais de courtage les moins chers du marché sur plus de 50 places boursières, mais pas de PEA.Service complet avec toutes les options d'une banque en ligne.Trading sans commissions, mais avec un choix de titres limité à 2000 actions et 16 ETF.
Revue du courtierDEGIRO XTB
 DEGIROFortuneoXTB
Investir comporte des risques de perte