Menu

Les brokers forex en Allemagne et la réglementation du trading

Brokers forex en Allemagne

Connue comme l'une des économies les plus fortes du monde, l'Allemagne dispose également d'un marché des changes incroyablement riche et dynamique. Les traders allemands représentent une grande partie de l'ensemble des traders de forex, même si le pays impose des réglementations très strictes sur le marché et sur tous les acteurs du marché.

Avec une population de plus de 83 millions d'habitants et un PIB nominal de 3 386 milliards de dollars en 2018, l'Allemagne est la quatrième plus grande économie du monde et la plus importante d'Europe. Le pays, qui est un membre fondateur de l'Union européenne et de la zone euro, compte parmi les plus grands exportateurs au monde, faisant le commerce de véhicules, de machines, de produits chimiques, de produits électroniques, et bien d'autres encore. Cette puissance économique contribue largement à la force de l'euro et est considérée comme un acteur stable et résistant, même en période de turbulences économiques et politiques.

Londres est peut-être le centre financier le plus important d'Europe, mais sur le continent, c'est Francfort qui fait office de centre financier européen. En fait, après le Royaume-Uni, l'Allemagne se classe deuxième en Europe en termes de nombre total de traders forex en ligne. On estime que plus de 150 000 personnes dans le pays font du trading sur le marché des changes. Les transactions exécutées par les traders allemands représentent près de 20 % de toutes les transactions forex dans le monde.

Réglementation du forex en Allemagne

L'Allemagne s'attache à créer un environnement favorable aux entreprises, mais la réglementation est essentielle, car elle offre des conditions équitables et une sécurité aux acteurs du marché. Le marché des changes est libéralisé et les Allemands sont autorisés à y adhérer sans restrictions. Néanmoins, la législation qui façonne le marché des changes est très stricte, elle comprend un large éventail d'exigences pour les brokers qui souhaitent recevoir une autorisation allemande.

Pour opérer légitimement en Allemagne, les brokers forex et CFD doivent être agréés par l'organisme de réglementation local, l'autorité fédérale de surveillance financière (Bundesanstalt für Finanzdienstleistungsaufsicht ou BaFin). Ils peuvent également être agréés dans une autre juridiction, pour autant que celle-ci se trouve dans l'Espace économique européen, comme le permet la directive 2004/39/CE sur les marchés d'instruments financiers (MiFID).

La BaFin accorde l'agrément seulement si les brokers remplissent certaines conditions. Les établissements de services financiers qui négocient des instruments financiers au nom de leurs clients doivent disposer d'un capital minimum de 125 000 euros. Les entreprises qui achètent et vendent des instruments financiers pour leur propre compte doivent détenir un montant minimum de 730 000 €.

Toutefois, l'Allemagne étant membre de l'UE, elle se conforme également à la législation fixée par l'Autorité européenne des marchés financiers (AEMF). En 2018, l'AEMF a mis en place des restrictions en matière de levier financier et de commercialisation des CFD et des devises. Selon les nouvelles règles, l'effet de levier maximal autorisé pour le trading des principales paires de devises est de 30:1, tandis que pour les autres paires, il est de 20:1. Les restrictions de l'effet de levier pour les CFD sur les actions, les crypto-monnaies, les matières premières, etc. sont encore plus stricts.

Dans le cadre de ces restrictions, les bonus et autres incitations à négocier des CFD sont interdits. Les brokers sont également tenus de mettre en place une protection contre les soldes négatifs afin d'éviter que leurs clients ne perdent plus que ce qu'ils ont déposé à l'origine. Dans l'ensemble, les brokers forex et CFD qui souhaitent offrir des services aux clients allemands préfèrent le faire à distance - en vertu de la directive MIF sur les produits dérivés et de l'accord EEE, ils peuvent opérer en ligne sans avoir besoin d'ouvrir des bureaux dans le pays.

D'autres facteurs importants qui contribuent à ce fait sont la fiscalité élevée et les réglementations strictes. De nombreux brokers opèrent à partir d'autres juridictions de l'EEE, comme le Royaume-Uni ou Chypre. C'est là que sont basés les plus grands organismes de régulation locaux d'Europe, notamment la Financial Conduct Authority et la Cyprus Securities and Exchange Commission, mieux connue sous le nom de CySEC.

Régulateurs financiers allemands

Le secteur allemand des services financiers est réglementé par la Deutsche Bundesbank, la banque centrale de la République fédérale d'Allemagne. La banque centrale était chargée de contrôler le Deutsche Mark jusqu'en 2002, date à laquelle l'euro a physiquement remplacé les monnaies nationales. La Banque centrale européenne a donc pris la responsabilité de la monnaie et les fonctions de la Deutsche Bundesbank ont dû être redéfinies. Elle fonctionne désormais comme une banque émettrice de billets, comme une chambre de compensation pour les banques commerciales, comme un banquier d'État et comme un détenteur de réserves de devises.

La Bundesbank travaille en coopération avec l'agence allemande de régulation financière, la Bundesanstalt für Finanzdienstleistungsaufsicht (BaFin), pour la régulation des banques commerciales. La BaFin est une institution fédérale indépendante sous la supervision du ministère fédéral des finances. Il s'agit de la principale agence de régulation responsable de la surveillance et de la réglementation des brokers forex et de tous les participants aux marchés financiers.

La BaFin délivre des licences aux brokers basés en Allemagne. Elle a également le droit de faire appliquer certaines mesures législatives destinées à prévenir les irrégularités financières et les abus. L'agence a introduit plusieurs lignes directrices qui exigent des brokers qu'ils suivent un certain code de conduite et qu'ils garantissent la transparence de leurs opérations et la sécurité de leur plateforme de trading pour les investisseurs.

Brokers en Allemagne Réglementation Plateformes de Trading Site officiel
BaFin, CySEC, VFSC MetaTrader 4 et 5 Site JFD Brokers
FCA, ASIC, CySEC MetaTrader 4 et 5 Site Admiral Markets
FCA, CySEC, DFSA, FSCA, FSA MetaTrader 4 et 5 Site Admiral Markets
FCA, KNF, CySEC, BIFSC, CNMV MetaTrader 4
XStation
Site Admiral Markets
BaFin : Allemagne, FCA : Royaume-Uni, KNF : Pologne, CySEC : Chypre, VFSC : Vanuatu, BIFSC : Belize, CNMV : Espagne, ASIC : Australie, DFSA: Dubaï, FSA : Seychelles, FSCA : Afrique du Sud
Le trading de CFD implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs. 74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD.

Méthodes pour financer un compte de trading en Allemagne

L'Allemagne a un secteur bancaire bien développé - en fait, son secteur bancaire est l'un des plus importants au monde. Tous les principaux moyens de paiement sont à la disposition des traders locaux, notamment les cartes de crédit, les services bancaires en ligne, les applications de paiement mobile, les portefeuilles électroniques, etc. Ce que les traders allemands devraient rechercher, c'est un broker fiable qui accepte leur méthode de paiement préférée et traite les dépôts et les retraits en euros.

Tous les grands brokers en ligne ont adopté l'euro comme monnaie de base, ce qui signifie que les clients allemands n'auront pas à payer de frais de change supplémentaires chaque fois qu'ils chargent des fonds dans leur compte. Pour la plupart des traders allemands, la banque en ligne reste le moyen le plus sûr de financer leurs comptes de trading et de retirer l'argent qu'ils ont gagné. Des marques internationalement acceptées telles que Visa et Mastercard sont disponibles sur les sites web de la plupart des brokers. Les dépôts par carte de débit/crédit sont instantanés et généralement gratuits. Le retrait d'argent sur ces cartes prend cependant de 3 à 5 jours ouvrables.

La banque en ligne est également souvent utilisée pour le trading des devises. Des services tels que la Sofortüberweisung, qui signifie "virement bancaire instantané", sont assez populaires parmi les traders allemands. Sofort, en particulier, leur permet de transférer instantanément de l'argent vers et depuis leurs comptes bancaires de manière sûre et fiable. Le transfert bancaire en ligne typique, en revanche, peut être retardé en raison des différents contrôles effectués par les établissements bancaires.

Selon une enquête récente sur les méthodes de paiement en ligne préférées des Allemands, la grande majorité des gens paient par facture, par débit direct ou par PayPal. En fait, le porte-monnaie électronique est l'un des moyens de paiement en ligne les plus populaires en Allemagne, 32 % des personnes interrogées déclarant qu'il s'agit de leur mode de paiement en ligne préféré. De nombreux grands brokers forex proposent également PayPal, qui permet d'effectuer des transactions pratiques, instantanées et sécurisées.

Plateformes de trading populaires en Allemagne

Certains brokers forex se concentrent sur la création de logiciels propriétaires, mais la majorité propose des plateformes tierces pour faciliter les opérations de trading.

Une plateforme de trading est un logiciel qui permet aux investisseurs d'acheter et de vendre des instruments financiers sur le marché mondial des changes. Le plus important est probablement la performance de la plateforme : une exécution rapide, presque instantanée, est essentielle, surtout pour les traders sur le marché des changes où les fluctuations de prix peuvent se produire très rapidement. Il est donc important de pouvoir fermer ou ouvrir une position quand vous le souhaitez sans délai.

Les traders doivent également tenir compte de l'interface de la plateforme : les bons systèmes de trading sont conçus de manière claire et intuitive. Les débutants devraient rechercher un type de logiciel facile à utiliser et offrant une interface multilingue. En fait, de nombreuses plateformes de trading sont disponibles en allemand et les brokers offrent également une assistance en allemand.

L'une des meilleures options pour les traders basés en Allemagne est d'utiliser MetaTrader 4 ou MetaTrader 5. Les deux plateformes ne sont pas identiques, mais elles ont été développées par la même société, MetaQuotes Software. Elles offrent des versions de démonstrations entièrement fonctionnelles, un accès au marché des changes, ainsi que des outils et des fonctions de trading professionnels de grande qualité - un large éventail d'indicateurs techniques, d'analyses de marché, d'options de personnalisation, de trading automatique, etc.

MT4 était destiné spécifiquement au trading sur le marché des changes, tandis que MT5 a été développée en tenant compte de divers types de trading. La plateforme permet aux traders d'accéder aux bourses mondiales et à tous les instruments qui y sont négociés. Ces deux plateformes de trading sont considérées comme les logiciels de bourse les plus populaires pour le trading des devises, mais les traders allemands peuvent également utiliser des systèmes tout aussi efficaces et fonctionnels, bien que moins populaires : cTrader, TradeStation, NinjaTrader, ZuluTrade, et bien d'autres.

Le trading mobile en Allemagne

Les traders allemands commencent à utiliser leurs smartphones pour beaucoup plus de choses qu'il y a quelques années. Le trading mobile se développe rapidement - non seulement en Allemagne, mais aussi dans le monde entier. Les progrès rapides de la technologie mobile ont permis aux brokers et aux sociétés de développement de logiciels de concevoir des applications de trading meilleures, plus rapides et plus fonctionnelles que jamais. Alors qu'il y a quelques années encore, les traders utilisaient seulement leur téléphone pour suivre leurs transactions et se tenir au courant de l'actualité, aujourd'hui, ils exécutent leurs transactions rapidement et facilement depuis leur appareil mobile.

La plupart des brokers proposent désormais des versions mobiles de leurs plateformes de trading, les investisseurs peuvent choisir soit d'ouvrir la version web directement dans le navigateur de leur téléphone, soit d'accéder à leur compte à partir d'une application téléchargeable. En général, l'application native est le meilleur choix, car elle a été conçue spécialement pour fonctionner sur un appareil plus petit. Ces applications sont entièrement fonctionnelles et permettent aux utilisateurs d'ouvrir un compte (démo ou réel), d'effectuer un dépôt et de négocier leurs paires de devises préférées.

Tous les grands brokers en ligne proposent actuellement des applications iOS et Android rapides, fonctionnelles et intuitives. Elles sont disponibles en téléchargement gratuit sur l'App Store et Google Play, mais les traders doivent s'assurer qu'elles répondent aux exigences de compatibilité.

F.A.Q.

1. Le trading des devises est-il autorisé en Allemagne ?
Oui, les traders allemands sont autorisés à se joindre au marché des changes en ouvrant un compte auprès d'un broker en ligne autorisé. Toutefois, la plupart des brokers ne sont pas basés en Allemagne, mais dans d'autres pays de l'EEE où ils sont agréés et ont le droit d'offrir leurs services aux clients allemands.

2. Quelles sont les paires de devises que je peux négocier en Allemagne ?
Le nombre et la variété des paires de devises qui peuvent être négociées en Allemagne dépendent uniquement du broker forex. Certains proposent environ 40 ou 50 paires, tandis que d'autres offrent à leurs clients un choix nettement plus vaste - les traders peuvent choisir parmi plus de 80 paires de devises, dont l'EUR/USD, l'USD/JPY et la GBP/USD.

3. Quelles méthodes de paiement puis-je utiliser pour effectuer des dépôts ?
En Allemagne, les traders peuvent déposer des fonds sur leurs comptes de trading en utilisant une large gamme de méthodes de paiement, y compris les cartes de crédit et de débit, les portefeuilles électroniques et les transferts bancaires en ligne. Ils doivent toutefois tenir compte des délais de traitement et des coûts liés aux différentes options.

4. Est-il sûr de négocier le Forex en ligne ?
Oui, le marché des changes en Allemagne est très réglementé et la grande majorité des brokers disponibles sont dûment agréés et autorisés pour opérer dans le pays. Les réglementations allemandes et européennes exigent des brokers qu'ils mettent en œuvre différentes mesures de sécurité et de protection des fonds des clients.

5. Quels frais dois-je payer pour trader des devises en ligne ?
En vertu de la législation allemande et européenne actuelle, l'accès au marché des changes est totalement gratuit pour les clients particuliers. Cependant, les brokers forex doivent faire payer à leurs clients certains frais pour leur assurer un certain revenu. Dans la plupart des cas, le coût du trading se présente sous la forme d'un spread, c'est-à-dire la différence entre le prix de vente et le prix d'achat. Certaines opérations sont également soumises à des frais de commission. Il peut s'agir de frais d'inactivité, de frais de paiement pour les dépôts ou les retraits, de frais de change et autres.

Brokers recommandés pour les traders allemands

Brokers en Allemagne Réglementation Plateformes de Trading Site officiel
BaFin, CySEC, VFSC MetaTrader 4 et 5 Site JFD Brokers
FCA, ASIC, CySEC MetaTrader 4 et 5 Site Admiral Markets
FCA, CySEC, DFSA, FSCA, FSA MetaTrader 4 et 5 Site Admiral Markets
FCA, KNF, CySEC, BIFSC, CNMV MetaTrader 4
XStation
Site Admiral Markets
BaFin : Allemagne, FCA : Royaume-Uni, KNF : Pologne, CySEC : Chypre, VFSC : Vanuatu, BIFSC : Belize, CNMV : Espagne, ASIC : Australie, DFSA: Dubaï, FSA : Seychelles, FSCA : Afrique du Sud
Le trading de CFD implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs. 74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD.